Les traditions dans le monde autour de la naissance

Sur: Thursday, April 26, 2018 Commentaire: 0 Frappé: 64

La naissance d'un bébé, évènement heureux, fait l'objet de multiples rites en fonction des pays du globe ...

Au vietnam : maman est au repos

La jeune maman est au repos pendant le mois suivant l'accouchement. On considère qu'elle a perdu chaleur, sang et souffle de vie. C'est pour cela qu'elle doit rester au chaud dans son lit, me pas prendre de bain ni se laver les cheveux, éviter de se lever et si c'est nécessaire marcher à petits pas.

En Ukraine : un oeuf porte bonheur

On offre la "Pysanka" lors de la naissance d'un bébé. Ces oeufs sont décorés manuellement et apportent bonheur, santé, prospérité et protection aux personnes.

En chine : la fête du premier mois

La jeune maman applique les mêmes principes qu'au Vietnam. Lorsqu'elle a terminé son mois de repos, elle organise la fête du premier mois. Jusqu'ici, l'enfant n'a pas été vu par la famille alors il est présenté officiellement aux anciens. Au cours de cette fête, on lui rase la tête en laissant une petite touffe de cheveux en bas de la nuque pour symboliser le lien avec les ancêtres.

Au Nigéria : un rite de passage

Chez les Yoruba, l'un des plus importants groupes ethniques du sud Sahara, il existe plusieurs rites de passage. Le premier a lieu à la naissance, le bébé est aspergé d'eau pour le faire pleurer et personne ne doit parler tant que le bébé n'a pas pleuré. Une fois le cordon ombilical coupé, le placenta est brûlé à l'arrière de la maison. On y emmène après l'enfant pour le baigner à l'aide d'un gant lofa et l'enduire d'huile de palme. Dernière étape : on le suspend par ls pieds pour lui mettre 3 fessées destinées à le rendre plus fort !

En Indonésie : le placenta est enterré

Le placenta à une signification symbolique très importantes dans de nombreux pays. Souvent vu comme le jumeau de l'enfant né, il est recueilli à diverses fins. En Indonésie, il est placé dans une noix de coco verte qui sera enterrée près de la maison pour protéger l'enfant. 

Au Kenya : une bénédiction humide

Chez les Massaï, après l'accouchement, la maman et son enfant sont lavé avec un mélange à base de lait et d'eau. Ensuite, selon le sexe de l'enfant, une boisson composée de sang de taureau ou de génisse et de lait chaud sera servi à la maman. 

Au Mexique : bracelet au poignet

Quelques heures après la naissance des filles, on leur perce les oreilles. Ensuite, on leur met un bracelet de couleur rouge pour repousser les mauvaises énergies ou les convoitises.

commentaires

laisse ton commentaire