Les allergies chez l'enfant

Sur: Tuesday, March 27, 2018 Commentaire: 0 Frappé: 117

Les résultats d’un sondage sur les habitudes des français ont été publiés ce mardi 20 mars à l’occasion de la Journée française de l’allergie. Avec plus de 1 000 personnes interrogées, il illustre la problématique des allergies dans notre quotidien … Mais aussi dans celui des enfants !

La conclusion est inquiétante : alors que plus d’1 français sur 4 est touché par une allergie, très peu de parents sont correctement informés sur les risques encourus par leurs enfants. Ils n’appréhendent pas bien la gravité du problème, alors que pourtant on estime que d’ici 2050, 50 % de la population mondiale sera touché !

Chez Rêves de libellule, nous fabriquons nos meubles avec des matières premières "sans produits toxiques" !

Jocelyne Just, pneumologue-allergologue pédiatrique et chef de service à l’hôpital Trousseau de Paris, explique : « Chez l’enfant, les allergies sont aujourd’hui plus graves et plus fréquentes ». Il est donc malheureux que les français soient si peu renseignés sur le sujet ! D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 64 % des Français n’ont pas conscience que l’allergie peut survenir à tout âge
  • 87 % d’entre eux à ignorer que le diagnostic peut être posé dès les premiers mois de l’enfant

Et le problème se situe là : les personnes souffrant d’allergies – et particulièrement les enfants ! – sont généralement diagnostiquées avec jusqu’à 7 ans de retard ! Un retard qui cause souvent des aggravations, parfois anodines mais aussi parfois très contraignantes pour le patient. L’association Asthme&Allergies a d’ailleurs diffusé une série de schémas décrivant – entre autres – le cheminement qu’un simple eczéma peut entraîner chez le nourrisson :

Et comme le rappelle la directrice de l’association, Christine Rolland, « il est intolérable en 2018 de laisser de jeunes enfants dans une situation d’abandon thérapeutique alors que des solutions de dépistage, de prévention -comme l’éviction- et des traitements existent ».

Pour rappel, deux conditions sont nécessaires pour déclencher une allergie : une prédisposition génétique et une exposition à l’allergène. Et comme le défini l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médical (Insern) : « L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances a priori inoffensives : les allergènes. Si le nombre de personnes allergiques semble considérablement augmenté depuis plusieurs décennies, il existe aujourd’hui des solutions efficaces pour leur prise en charge, qu’il s’agisse de traitement médicamenteux ou de stratégie de désensibilisation. »

Pour plus de précisions sur les allergies, n’hésitez d’ailleurs pas à vous rendre sur la page d’information de l’Insern !

commentaires

laisse ton commentaire