Combien d'heures de sommeil pour un nouveau né ?

Sur: Tuesday, November 13, 2018 Commentaire: 0 Frappé: 69

Le sommeil de bébé est une préoccupation importante des parents.

Comment l’aider à dormir ? Quand fera-t-il ses nuits ? Dort-il trop ou pas assez ? Comme chaque enfant est unique, les réponses à ces questions varieront d’un bébé à l’autre.

De combien de sommeil mon enfant a-t-il besoin?

Chaque enfant est différent. Certains dorment beaucoup et d’autres, beaucoup moins. Le tableau suivant fournit un aperçu général de la quantité de sommeil dont les enfants ont besoin sur une période de 24 heures, qu’il s’agisse du sommeil pendant la nuit ou des siestes pendant la journée.

Age

Temps de sommeil de bébé

Nourrissons (de 4 à 12 mois)

De 12 à 16 heures par jour

Tout-petits (de 1 à 2 ans)

De 11 à 14 heures

Enfants (de 3 à 5 ans)

De 10 à 13 heures

Enfants (de 6 ans à 12 ans) 

De 9 à 12 heures

Adolescents (de 13 à 18 ans)

De 8 à 10 heures

 

Les enquêtes épidémiologiques montrent qu’un nouveau-né dort entre 16 et 17 heures par jour. Ce temps est important parce qu'une des fonctions du sommeil chez le nourrisson est la maturation du cerveau. C'est aussi pendant cette phase que sont sécrétées les hormones nécessaires à sa croissance. Cependant il existe, comme chez l'adulte, des grands dormeurs et des petits dormeurs, sans que cela gêne la maturation. Ainsi, certains bébés gros dormeurs dorment près de 20 heures, d'autres auront besoin de moins de 14 heures sur 24 !

Par la suite, le temps de sommeil diminue progressivement à mesure que l’enfant grandit. Ainsi, à 6 mois, l’enfant a besoin de 15 heures de sommeil. A 1 an, 14 heures. A 3 ans, 13 heures et à 5 ans, au moins 10 heures.
Dans les premiers mois de la vie de l’enfant, la qualité du sommeil change également très vite. Le sommeil agité des premiers jours, très instable, léger, vulnérable, entrecoupé de fréquents éveils et de mouvements corporels, va progressivement laisser la place à un sommeil calme, stable. Le sommeil agité, qui représentait 50 à 60 % du sommeil total à la naissance, ne représente plus que 27 % à 6 mois, soit un chiffre proche de celui de l'adulte.

L'enfant de 6 mois à 4 ans va aussi réduire progressivement son temps de sommeil diurne, passant de 3 à 4 siestes journalières vers 6 mois à 2 vers 12 mois, puis à une seule vers 18 mois, moment où disparaît celle du matin, tandis que s'allonge un peu celle de l'après midi.

 

 

Comment l’aider à s’endormir ?

 

Endormir un nourrisson de 3 mois n'est jamais chose facile… Mais heureusement, il y a quelques astuces que vous pouvez adopter en tant que maman pour le plonger dans les bras de Morphée.
Surveillez votre alimentation ! Si vous allaitezmieux vaut éviter de prendre trop d'excitants comme le thé ou le café, cela se répercutera sur le sommeil de votre chérubin !

Ne négligez pas le coucher ! Bien coucher bébé est tout un art : lit peu encombré, température ambiante pas trop élévée, climat extrêmement calme, voire même l'aménagement de sa chambre… C’est aussi en préservant bébé de l’agitation ambiante et en lui offrant un cocon sécurisé qu’il pourra trouver un sommeil apaisé.

Commencez à lui donner des repères : même si bébé est tout petit, il est toujours bon d'établir rapidement une "routine" qui inclut le bain, tétées ou biberons, dodos... La régularité dans le déroulement des journées est toujours bénéfique pour le sommeil de bébé : non seulement elle le sécurise, mais elle l'aide aussi à acquérir des repères. Cela lui permettra bientôt de différencier le jour et la nuit et ainsi d’aller vers un autre rythme que celui de sa vie utérine.  Votre leitmotiv dès la naissance : répéter des gestes simples - changer la couche, fermer les volets, bercer l'enfant et éventuellement actionner la boîte à musique au moment du coucher

 Son sommeil est perturbé, que faire ?

Chaque jeune maman est confrontée, à un moment où à un autre, aux difficultés d’endormissement de bébé, à des siestes qui semblent perturbées ou peu reposantes… Que faire ?

Essayez de reconnaître la phase de sommeil de votre bout’chou. S’il bouge dans tous les sens, il est peut-être tout simplement en phase de sommeil agité… Sa nervosité apparente est donc tout à fait normale (il peut même d’ailleurs donner l’impression d’être éveillé)... Pour ne pas vous tromper, il est important que vous attendiez toujours quelques minutes avant d'intervenir. De même, si bébé se réveille quelques instants entre deux phases de sommeil, cela ne veut pas dire qu'il ne va pas se rendormir : à ce moment-là, si vous intervenez trop vite, vous lui ôtez toute chance de sombrer à nouveau dans les bras de Morphée...

Usez et abusez des techniques de grand-mère : parler à bébé d’une voix douce, lui donner le bain, lui faire faire un tour en poussette (voire en voiture pour certaines mamans) sont autant d’astuces bien rodées !

commentaires

laisse ton commentaire